Les coeurs sauvages

Les coeurs sauvages sont une espèce difficile à apprivoiser car leur goût de la paix et de la liberté est encore plus fort que celui d’être aimé.
Manon

2020  © Manon Vincent – Tous droits réservés

 

Quand la jeunesse se mobilise pour dessiner son avenir : portrait d’une association à Bagnolet.

À Bagnolet, dans un local en apparence plutôt sombre, où les rideaux métalliques restent fermés la plupart de la journée, la lumière provient d’ailleurs. Du cœur, que toutes et tous mettent à l’ouvrage pour agir et construire un avenir et une ville qui leur ressemble : active, positive et rayonnante.

"Réussir ou réussir, on n’a pas d’autres options" 

Ici pas de vitrine, pas de sonnette, pas même un logo sur la porte. Et pourtant  tout le monde connaît l’AJDB : l’Association de Jeunes pour le Développement à Bagnolet, fondée il y a 5 ans par 6 jeunes du quartier des Malassis. La puissance du bouche-à-oreille qui a fait connaître l’AJDB m’amène d’ailleurs à relativiser toutes les plus grandes stratégies de communication basée sur des millions de ci de ça, de Facebook ads, de mots clés tout ça. Quand les intentions sont bonnes, le mouvement suit. 

À l’intérieur, ce sont plus de 80 jeunes qui se retrouvent – hors période de confinement of course – pour devenir acteurs de leur avenir. Structurée autour de 4 pôles, l’Association de Jeunes pour le Développement à Bagnolet propose des actions pour les familles, l’insertion et la formation, l’animation citoyenne et la jeunesse. Ici, la plupart des bénévoles ont entre 14 et 28 ans. Ce sont eux les responsables, eux qui se mobilisent pour faire changer les choses : Opération de tri et recyclage des déchets dans le quartier des Malassis, réalisation du challenge #macitevabriller, forum de recrutement, création de restaurants éphémères pour financer les vacances des jeunes, organisation d’événements, ateliers créatifs, voyage solidaire au Mali, organisation et participation au concours d’éloquence, lancement d’un média (Bien Vu) pour relayer les actions positives de la ville de Bagnolet sur les réseaux sociaux… –

C’est un vivier de talents remplis d’une véritable force de vie et d’une incroyable détermination qui se côtoie ici. Au sein de l’AJDB, pas de zone de confort, non, un perpétuel challenge personnel des jeunes, parce qu’on leur a appris que, en tant que jeunes de banlieue, il faudra en faire deux fois plus pour réussir. Et bien c’est ce qu’ils font, ils se mobilisent et agissent, avec conviction et sans compromis. Ils sont un véritable exemple et un moteur poussant à l’action. 

"On ne peut pas aider tout le monde, mais tout le monde peut aider au moins une personne"

À la tête, même si je pense qu’il serait plus vrai d’écrire au coeur, de cette association : Moussa, son président. Moussa a 26 ans et fait parti de ces personnes éclairées et inspirantes. Échanger avec lui, c’est comme regarder un TedX. Plus rien ne nous semble impossible. Ou plutôt, tout devient possible. Il renverse les barrières les unes après les autres avec courage, humilité et détermination. « Réussir ou réussir, on n’a pas d’autres options ».  Il œuvre chaque jour pour que la jeunesse de Bagnolet se construise son propre avenir, celui qu’elle choisit. Moussa cite souvent ce proverbe qu’il incarne parfaitement “On ne peut pas aider tout le monde, mais tout le monde peut aider au moins une personne”. Et c’est ce qu’il réalise en donnant le pouvoir d’agir à chacun des jeunes qui franchit le pas de la porte du local. 

Au delà même de l’AJDB, c’est tout un ensemble d’initiatives positives qui sont mises en place dans la ville par différents acteurs rassemblés par ce même objectif : partager leur passion et redonner à Bagnolet toute la lumière et le crédit qu’elle mérite.

Manon 

L'ajdb pendant le confinement

L’AJDB a mis en place de nombreuses actions de solidarité pour aider les Bagnoletais.es pendant cette période. Rendez-vous sur leur page Instagram ou Facebook pour en savoir plus. Merci à eux de se mobiliser et d’être là. 

Voir cette publication sur Instagram

📸 @kahena.z X @ajdb_association 📸

Une publication partagée par Bien Vu 🎤🎥 (@bienvu_bagnolet) le

Manon

No Comments

Post A Comment